Croisade… pour la santé

(Article paru avant la création du site dans la Dépêche de l’Aube n° 1348)

croisade-gre6ee9-27648La collecte de médicaments, lancée par les femmes du Front de gauche de l’Aube, a largement dépassé les espérances.
Ces médicaments, pour l’heure en cours de tri et de conditionnement, seront transportés le 24 août en Grèce et remis au dispensaire de Kalamata, une ville située à 280 kms au sud-ouest d’Athènes dans le golfe de Messénie. Cette collecte avait connu un premier temps fort lors du méchoui de la fédération du PCF, le 21 juin dernier, et les dons n’ont cessé depuis lors d’affluer au point que c’est un transport par la route qui devra être assuré par la responsable du collectif aubois, Josiane Mayor. à noter qu’une pharmacie mutualiste romillonne a fait don de deux gros colis de produits de soins pour bébés et de compresses, pansements et bandages, qui manquent actuellement cruellement en Grèce.
Coïncidence, Kalamata est historiquement liée avec notre région. Après la 4ème croisade (1202-1204), le “fief” de Kalamata fut attribué à Geoffroy 1er de Villehardouin, fils de Jean, seigneur de Brandonvilliers (Marne). Geoffroy se couronna peu après prince d’Achaïe. Fils cadet de Geoffroy, Guillaume II, d’abord baron de Kalamata puis prince d’Achaïe à la mort de son frère aîné, naquit et mourut au château de Kalamata, une ville qu’il affectionnait.
Juste retour des choses, après les guerres, rapines et saccages perpétrés au nom de la religion, les femmes du Front de gauche, avec cette initiative de solidarité, apporteront une contribution pacifique pour soulager les souffrances du peuple grec.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *