ACCORD FINAL SIGNE ENTRE LA GRECE ET SES CREANCIERS – Conditionné à un excédent primaire de 3,5% de 2019 à 2022

Le journal allemand « Handelsblatt » a publié le texte complet de l’accord récemment adopté par la Grèce et ses créanciers. Dans les 53 pages du texte finalisé, les éléments les plus importants qui toucheront directement le peuple grec sont :

– Une baisse de certaines retraites de 18% à compter du 1er janvier 2019, la baisse moyenne étant de 9%.

A compter du 1er janvier 2020, ou 2019 si l’objectif d’excédent primaire de 3,5% n’est pas tenu :

– le plafond de revenus annuels pour être non imposable s’abaissera à 5661 €, ( il est actuellement à 8636 €). Les retraités avec 474 euros par mois ne bénéficient pas de cette limite d’impôt et doivent donc s’acquitter d’impôts sur leurs pensions.

– Le personnel militaire et de sécurité, les médecins, les juges, les professeurs d’université, seront également affectés par des réductions drastiques de certains de leurs avantages, qui sont, selon les créanciers une «action préalable» nécessaire. On estime qu’environ 180000 fonctionnaires seront touchés, en grande majorité des militaires et des membres des forces maritimes et aériennes de sécurité du pays.

Le FMI exige également que le principal parti d’opposition allemand « la Nouvelle démocratie » s’engage officiellement dans ces mesures convenues pour 2020 et au-delà.

 

 

(www.lepetitjournal.com/Athenes) mercredi 10 mai 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *