Convoi en Grèce du collectif solidaire ANEPOS : livraisons réussies malgré les menaces

5 ans après le tournage de « Ne vivons plus comme des esclaves » : Vangelis, Yannis et Mimi toujours là.

 

Hier, pour la première fois depuis cinq ans, notre convoi trimestriel de fourgons solidaires était accompagné d’une escorte antifasciste, proposée par nos camarades grecs et bien équipée, pour traverser le Péloponnèse, avant de livrer plusieurs villes et quartiers dont Exarcheia.

CONVOI SOLIDAIRE : LIVRAISONS RÉUSSIES À ATHÈNES MALGRÉ LES MENACES

L’ambiance était lourde, plus qu’à l’habitude. Les itinéraires et horaires avaient été modifiés. Les camarades étaient sur leurs gardes et le dispositif très précis. Un peu de tension due à des menaces reçues durant la semaine contre nos initiatives et, surtout, contre les lieux eux-mêmes, déjà attaqués à plusieurs reprises.

Dans la seule journée d’hier, l’espace social libre Favela au Pirée a subi une attaque incendiaire à l’aube(1)(2). Puis, dans l’après-midi, à Exarcheia, un néo-nazi déguisé en gentil voisin, un jouet sous le bras, a été identifié alors qu’il essayait de faire du repérage à l’entrée du squat de réfugiés/migrants Notara 26. L’individu avait carrément un hommage à la SS d’Hitler parmi ses tatouages !

En plus, nous sommes en pleine période anniversaire : il y a un an, le 24 août 2016, le Notara 26 était incendié en pleine nuit par un groupe de néo-nazis qui espéraient brûler vivants des dizaines d’enfants réfugiés et leurs familles, et qui l’avaient par la suite revendiqué dans une vidéo en se félicitant d’avoir au moins réussi à ravager le batiment. Dans quelques jours, le 18 septembre, ce sera le quatrième anniversaire de l’assassinat de Pavlos Fyssas(3), avec des manifestations dans toutes la Grèce. Les derniers jours de l’été sont tendus de part et d’autre. Parmi les éléments nouveaux, les fascistes n’ont pas avalé l’humiliation subie le mois dernier en Crète, quand le C-Star et ses alliés ont été renvoyés dans les cordes par une mobilisation forte et déterminée de nos camarades.

Bref, tout le monde est sur ses gardes ici. L’une après l’autre, les livraisons se poursuivent sous escorte, mais l’ambiance reste chaleureuse, amicale, souriante. Les enfants sauvés des eaux sont radieux, affectueux, joyeux.

Hier, en fin d’après-midi, notre fourgon était plus particulièrement chargé de livrer les squats Notara 26 et Spirou Trikoupi 17, avec l’aide de Vangelis, David, Savas, Mimi, Dimitris, les Alex, Lisa, Lucas et bien sûr Achille (cf. photos).

Parmi les autres lieux aidés : la structure autogérée de santé d’Exarcheia (4), le réseau de cuisines sociales gratuites L’Autre Humain(5) et plusieurs collectifs de résistance dont le formidable groupe Rouvikonas dont les amendes, cautions et frais de Justice sont très lourds(6).

Comme à l’habitude, nous avons aidé environ à 50/50 les réfugiés/migrants et les Grecs précaires et résistants.

Encore un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé à ce convoi, quelle que soit la forme. Sachez que nous sommes encore en Grèce pour plusieurs semaines d’actions solidaires, à une dizaine, avec plusieurs projets concrets et urgents aux côtés de nos camarades sur place. Tous les soutiens sont donc les bienvenus(7) et transmis aussitôt, car les besoins sont énormes et nos facultés ont été bien moindres cette fois que précédemment. Nous préparons aussi le prochain convoi de novembre, avec au moins une vingtaine de fourgons.

Solidairement,

Maud et Yannis Youlountas po/ Anepos

 

 

 

(1) Un rassemblement de soutien à l’Espace Social Libre Favela aura ce vendredi à 17h eu Pirée : https://www.facebook.com/freesocialcenterfavela/photos/a.423317554672620.1073741828.417134725290903/513447795659595/

(2) Favela fait partie des lieux autogérés dont notre collectif (Anepos) a soutenu financièrement la création. Favela nous avait également sollicité pour inaugurer son cycle de projections-débats en commençant par « Ne vivons plus comme des esclaves » le 12 mai dernier. https://www.facebook.com/freesocialcenterfavela/posts/457346534603055

(3) Vie et mort de Pavlos Fyssas :

(4) Présentée dans « Je lutte donc je suis » par Babis et Katerina (de 1:24:30 à 1:27:30) :

(5) L’autre Humain a dépassé les deux millions de repas en cinq ans : https://www.facebook.com/yyoulountas/posts/1663595743951046

(6) Parmi les actions récentes de Rouvikonas (Rubicon) :
http://blogyy.net/2017/07/20/pourquoi-le-groupe-anarchiste-rouvikonas-rubicon-vient-dattaquer-la-mairie-de-zografou/

(7) Toutes les façons possibles de participer ou soutenir sont ici : http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *