Θά ζήσουμε μαζί (On va vivre ensemble)

60 000 réfugiés sont « parqués » dans des camps gérés par l’armée. Leur vie y est précaire. Fin juillet une jeune est morte faute de soins. Des militants grecs et internationaux  ont pris l’initiative d’occuper des bâtiments vides (hôtels, bâtiments publics) pour créer des lieux d’accueil alternatifs. Le City Plaza, à Athènes, est un de ces lieux. Il accueille 400 réfugiés dont 190 enfants. Cette expérience alternative est sous la responsabilité partagée des réfugiés et de dizaine de « volontaires » grecs et internationaux. Elle fonctionne en totale autogestion. Elle vit sans subvention institutionnelle grâce à la solidarité internationale.

Le City Plaza a besoin de votre solidarité . Une journée de fonctionnement pour la restauration ce sont 800 repas, 400 petits déjeuners ce sont 800 euros qu’il faut trouver chaque jour.

Aujourd’hui, le City Plaza est en danger. Cette expérience autogérée respectueuse des hommes et des femmes dérange. Le gouvernement ferme les occupations alternatives comme à Théssalonique en Juillet. Fin Août les nazis d’ Aube Dorée ont attaqués et brûlés une autre occupation, le Notara.

Soutenez le City Palza qui déclare « on va vivre ensemble » on va lutter ensemble » … »

 

Pour apporter votre soutien à cette initiative : solidaritegrece@orange.fr